Télécharger format Word


Les couverts
Ils sont disposés dans l'ordre d'utilisation, de l'extérieur vers l'intérieur. Si vous prévoyez une soupe, du poisson, puis de la viande, vous aurez du côté droit de l'assiette, de la droite vers la gauche : une grande cuillère, un couteau à poisson et un couteau à viande.
La fourchette : elle se place à gauche, la pointe vers le bas.
Le couteau : il se place à droite, le côté tranchant vers l'assiette. Les porte-couteaux ne s'utilisent que pour les repas familiers car ils signifient que vous n'avez pas l'intention de changer les couverts entre les plats. Si vous en mettez, ne posez pas le couteau dessus quand vous mettez la table.
La cuillère à dessert et le couteau à fromage : ils se positionnent au-dessus de l'assiette, le manche à droite. Côté bombé au-dessus pour la cuillère, côté tranchant vers l'assiette pour le couteau. Pour les repas les plus formels attendez le moment du fromage et du dessert pour les apporter.
Attention, chez les Anglais la fourchette et la cuillère se positionnent le côté bombé sur la table : il s'agit de mettre en valeur les armoiries. En France, celles-ci sont gravées à l'extérieur des couverts, tandis qu'en Angleterre elles sont gravées à l'intérieur.
Les verres
Ils sont disposés de la gauche vers la droite, du plus grand au plus petit. N'oubliez pas de les essuyer avant, pour effacer les traces de doigts.
Le verre à eau : c'est le plus grand, il est placé le plus à gauche.
Les verres à vin : ils sont placés à la suite du verre à eau, parfois légèrement en diagonale. Si vous voulez faire raffiné, prévoyez un verre pour chaque vin servi. En effet, il ne faut jamais mélanger des vins différents (un Bordeaux avec un Bourgogne par exemple)
Les assiettes
Elles sont disposés à 1 ou 2 centimètres du bord de la table.
L'assiette de présentation : facultative, elle sert de support aux autres assiettes et n'est retirée qu'au moment du fromage.
L'assiette creuse : elle sert pour le potage, elle est présentée sur une assiette plate (histoire de ne pas tacher la nappe dès le début du repas). Ces deux assiettes sont débarrassées en même temps.
L'assiette plate : elle sert pour les plats principaux, viande et poisson.
L'assiette à pain : pour faire chic, elle se place en haut à gauche de l'assiette.
N'empilez jamais plus de trois assiettes (par exemple : assiette de présentation + assiette plate + assiette creuse) et ne mettez jamais deux assiettes plates l'une sur l'autre.
Enfin, ne serrez pas vos invités comme des sardines. Pensez à bien espacer les assiettes. On compte 60 à 70 centimètres par personnes. L'espace minimum (vital) est donc de 30 centimètres entre chaque assiette.

La disposition des assiettes, verres et couverts


Les serviettes et la nappe
Pour le pliage des serviettes, laissez parler votre imagination : dans le verre, dans l'assiette ou à côté, en forme de rose, de carré ou de lapin... A vous de jouer votre touche perso, tout en respectant l'harmonie de la table et le style de votre réception.
Pour les plis de la nappe, c'est un peu plus réglementé : sur une table ronde, une nappe ne doit pas avoir de plis (donc sortez le fer à repasser) ; sur une table rectangulaire, vous pouvez laissez les plis de la longueur.
Si vous utilisez une rallonge et que vous n'avez pas de nappe assez grande, plutôt que de faire un raccord au milieu de la table avec deux nappes, prenez en trois et disposez en une à gauche, une à droite et une au centre sur la partie non recouverte, c'est plus joli.
Pensez aussi au molleton qui protège la table et évite les bruits de vaisselle.
La décoration
Elle doit être légère car, avec tous ce que vous avez déjà mis sur la table, il n'y a plus beaucoup de place.
Les fleurs : évitez les bouquets trop grands qui cachent les invités assis face à face, ainsi que les fleurs trop parfumées qui peuvent incommoder.
Les bougies : comme pour les fleurs, pas de bougies odorantes, merci. Par contre prenez des bougies assez grandes (à hauteur du visage ou plus) car l'éclairage trop bas donne mauvaise mine.
Et aussi
N'oubliez pas de mettre sur la table : salières, poivrières, carafes d'eau et petits cendriers s'il y a des fumeurs (qui normalement doivent attendre le dessert).
Pour éviter de nombreux déplacements, mettez une desserte ou un plateau près de vous avec tout ce dont vous avez besoin pour servir.
Ouf, ça peut commencer.


S'occuper de ses invités


L'art de recevoir, ce n'est pas seulement réussir la présentation de sa table. Une fois le décor posé, il s'agit de bien jouer son rôle : mettre à l'aise ses invité, les placer judicieusement à table, les servir du bon côté... Voici quelques conseils. (Septembre 2003)
Avant le dîner...
Inviter
D'abord, assurez-vous d'inviter à dîner des personnes susceptibles de s'entendre et essayez de trouver des "points de contact" (ils font tous du bateau, ils ont des enfants du même âge, ils habitent le même quartier...). Ensuite, faites en sorte qu'il n'y ait pas un trop grand déséquilibre entre le nombre de femmes et d'hommes.

Il n'existe pas de chiffre d'invités idéal. Certains disent que le chiffre le plus propice à la conversation est de six personnes. Dans tous les cas, rappelez-vous que plus il y a d'invités, plus il y a de travail... Mais n'invitez pas treize personnes et prévoyez un invité "de rechange" si nécessaire pour ne pas irriter les superstitieux.
Si vous recevez des personnes que vous avez déjà invitées, rappelez-vous de ce que vous leur aviez concocté la dernière fois, pour ne pas faire de répétition.
Pour faciliter les réponses et le choix de la tenue de vos invités, prenez soin de leur indiquer quelles sont les autres invitées, le ton de la soirée et naturellement l'heure à laquelle ils sont attendus.


Accueillir
Attention, tout doit être prêt au premier coup de sonnette. Débarrassez vos invités de leurs vêtements et faites les passer au salon. L'apéritif, destiné à ouvrir l'appétit, sert aussi à faire patienter en attendant les retardataires.
Si vos invités ne se connaissent pas, n'oubliez pas de les présenter. Comment ? On présente le plus jeune au plus âgé, l'homme à la femme, les plus jeunes couples aux plus âgés en commençant par les épouses.
Enfin, si on vous offre des fleurs, mettez-les dans un vase ; si on vous offre une bouteille de vin, servez la pendant le repas (sauf si le vin ne s'accorde vraiment pas à vos plats) ; si on vous offre des chocolats, présentez les au café ; et si le cadeau est un tout autre objet, placez le au salon.


Animer Les maîtres de maison sont un peu les chefs d'orchestre de la réception. Ils doivent veiller à ce que tout se passe bien, à ce que personne ne s'ennuie et à ce que chacun participe.
Pour la conversation, évitez les sujets qui fâchent (en général l'argent, la religion ou la politique, mais c'est vous qui voyez), abordez des sujets qui intéressent tout le monde (les enfants, les voyages, le dernier spectacle que vous avez vu...) et évoquez les "points de contact" (voir plus haut) pour voir si ça mord. Si vous avez l'angoisse de l'ange qui passe, passez en revue à l'avance les sujets à évoquer.


Passer à table...


Placer L'usage veut que le maître et la maîtresse de maison soient assis face à face au centre de la table. La place d'honneur pour une femme est à la droite du maître de maison, pour un homme à la droite de la maîtresse de maison, les places à gauche sont attribuées aux invités honorés en second, c'est comme ça.
Il est aussi d'usage d'alterner les hommes et les femmes et de séparer les couples, sauf s'il s'agit d'un couple marié depuis moins d'un an.
Si les convives sont nombreux et que vous voulez faire les choses en grand, vous pouvez placer des petits cartons avec les noms près des verres.
Enfin, ne prenez pas une place trop loin de la cuisine...


Servir Lorsque l'on sert, on commence par les dames, de la plus âgée à la plus jeune, puis les messieurs dans le même ordre.

La maîtresse de maison sert les plats, tandis que le maître de maison sert le vin. Les plats sont présentés à la gauche de l'invité qui se sert lui-même, tandis que le vin se verse par la droite.

Si le plat est très lourd, vous pouvez le poser au centre de la table, mettre les assiettes empilées à côté et servir à la demande, on ne vous en voudra pas.
Les plats, à l'exception du potage, du fromage et du dessert, sont présentés deux fois. Et si les convives se resservent, vous devez les accompagner.
Après le dîner...
Lorsque vous desservez, pour éviter d'empiler les assiettes avec leurs déchets, mettez sur une desserte un saladier afin de vider discrètement les assiettes avant de les empiler. Ne vous lancez pas maintenant dans le remplissage du lave-vaisselle, car vous ne devez pas laisser vos invités seuls trop longtemps.

Proposez de passer au salon pour boire le café ou des infusions et déguster les alcools et les liqueurs, voire fumer le cigare. C'est la maîtresse de maison qui sert le café, tandis que le maître de maison sert les liqueurs et les alcools.
Tenez votre rôle jusqu'au bout, ne laissez paraître aucun signe de lassitude et montrez-vous décontracté, même si vous êtes fatigué et que les invités commencent à s'incruster.
Normalement, si ces derniers sont bien élevés, ils savent que proposer des rafraîchissements est un moyen courtois de donner le signal du départ.
Enfin, raccompagnez vos invités jusqu'au pas de la porte en les aidant à endosser leurs vêtements. Ils sont partis ? Maintenant, vous pouvez faire la vaisselle.


A faire


Refuser si la maîtresse de maison propose une autre fois le même plat. Accepter lorsqu'elle insiste en disant "Oui, je veux bien car c'est vraiment délicieux." ou bien "Je n'ai plus très faim, c'est de la gourmandise car c'est vraiment délicieux" ou refuser en disant "Non,merci, c'est délicieux, mais je n'ai vraiment plus faim".

Essuyer sa bouche avec sa serviette avant de boire. Afin de ne pas salir le bord du verre.

 

Les gaffes à éviter


Vous n'en avez jamais fait ? Allez : votre attention doit bien se relâcher de temps en temps, non ? Voici les bourdes à éviter.

Mettre les coudes sur la table On doit mettre les deux mains sur le bord de la table
Saler avant d'avoir goûté. Ça n'est pas très gentil pour le cuisinier.
Saucer son assiette avec un morceau de pain. A la limite, si vous en mourrez d'envie, placez un petit bout de pain au bout de votre fourchette.
Couper la laitue dans son assiette La salade de laitue se sert habituellement après le plat principal et avant le fromage
Poser ses couverts en croix dans l'assiette. Et oui, cela ne se fait pas : il faut les poser parallèlement.
Fumer. Il est de moins en moins courant de fumer dans les dîners. Les non fumeurs ont pris l'habitude de ne plus avoir à supporter la fumée dans les avions, train, bureau et restaurants. Donc à moins que votre hôte ne fume, plus question d'allumer discrètement une cigarette.
Mettre la main sur son verre quand on ne veut plus vin. Dîtes juste "non merci".
Plier sa serviette en sortant de table. Cela signifie que vous comptez revenir au repas suivant.
Offrir une bouteille de champagne. Cela part d'un bon sentiment de votre part, mais mieux vaut trouver une autre idée de cadeau. Vous donnez l'impression que votre hôtesse ne vous donnera pas assez à boire ou que le champagne qu'elle proposera n'est pas d'assez bonne qualité. D'ailleurs, les maîtresses de maison préfèrent un bouquet de fleurs. Dans ce dernier cas, le mieux est de livrer le bouquet à l'avance (merci Internet) : la maîtresse de maison aura le temps de mettre le bouquet dans un vase plutôt que d'avoir à le faire en plein rush lorsque les invités arrivent.
Et bien sûr...
... s'asseoir à table quand tout le monde est encore debout.
Sauf si vous êtes une très vielle dame.
... manger avant que tout le monde soit servi. On ne commence à manger que lorsque la maîtresse de maison a commencé. Sauf si celle-ci vous l'ordonne parce que "c'est chaud et que ça va refroidir".
.. faire claquer sa serviette comme un drapeau. Vous êtes à table et content de l'être d'accord. Mais un peu de discrétion s'il vous plait.


Comment mettre la table pour un repas d'apparat


Verres
  • Chacune des places doit avoir tous les verres qui seront utilisés pendant le repas.
  • Par contre, si l'on sert un breuvage au dessert tel un vin ou une liqueur, on apporte ces verres lorsque l'on sert le dessert.
  • Le verre à eau se place à droite de chacune des places, juste au-dessus du couteau.
  • Les verres à vin sont placés à la droite du verre à eau, dans l'ordre dans lequel on les utilisera.

Vaisselle fine

  • Les seuls morceaux de vaisselle fine qui devraient être déjà sur la table sont le plat à pain et, si désiré, un très grand plat de décoratif qui enjolivera la table mais dans lequel on ne doit pas déposer de nourriture.
  • Par contre, au premier service, on peut déposer une soupière ou un bol à salade dans ce très grand plat.
  • On le retirera ensuite en même temps que la soupière ou le bol à salade.

Coutellerie

  • Déposer les ustensiles sur la table dans l'ordre dans lequel ils seront utilisés, de l'extérieur vers l'intérieur.
  • La fourchette pour le premier plat est déposée la plus éloignée à la gauche de chacune des places; on dépose le couteau pour le premier plat à la droite de l'assiette, le plus éloigné à chacune des places suivi par les autres couteaux nécessaires, les lames vers l'assiette et non vers l'extérieur.
  • Toutes les cuillers nécessaires avant le dessert sont déposées à la droite des couteaux.
  • Les ustensiles nécessaires pour le dessert devraient être déposés à l'horizontale plus loin que les assiettes, ou on peut les apporter plus tard, en apportant le dessert.


Un couteau à poisson